Ce qui nous regarde © Vincent Arbelet

Ce qui nous regarde
© Vincent Arbelet

Myriam Marzouki n’est ni voilée, ni musulmane, ni croyante… mais féministe et de double culture française et tunisienne. Sa laïcité, elle ne la porte pas en étendard, son théâtre est politique, mais dans le sens inverse de ceux qui veulent rejouer sur scène le débat médiatique. L’affaire du voile concentre tous les fantasmes et toutes les idéologies, alors comment prendre du recul et en faire une question d’individus, de choix, d’intimité et non plus un débat idéologique sur une icône abstraite. Les artistes sur le plateau — deux comédiennes, un comédien et un musicien face à de nombreuses images d’archives — nous font vivre la curiosité, l’incompréhension, la peur, la fascination ou le rejet. Ici, aucun débat pour ou contre, mais un théâtre à la fois documentaire et très subjectif, visuel et poétique, à partir de textes aussi différents que ceux de saint Paul, de Pasolini ou de Virginie Despentes.

Durée 1h30

 

Samedi 11 février
Réservez pour ce spectacle et bénéficiez d’un tarif à 5€ ainsi que d’un accueil privilégié
Pour Hospitalités à 18h30

Pour devenir un vrai festivalier, aller de scène en scène, et profiter d’un maximum de propositions, cliquez sur PROGRAMME et organisez vos sorties !