Daral Shaga © Hubert Amiel

Daral Shaga
© Hubert Amiel

Daral Shaga met en scène une fresque vertigineuse qui redonne voix aux migrants. Musiciens, acrobates, chanteurs lyriques : Feria Musica fait du récit de l’exil un cirque-opéra aux accords flambloyants.
Cordes, trampoline et acrobatie mais aussi… instruments live et chant lyrique, Daral Shaga largue les voiles. Son bateau est celui des oubliés, de tous ceux qui rêvent d’un ailleurs meilleur et tentent de passer le mur, au risque de n’en pas revenir. Un paysage de chair et d’étoffe, avec des grilles, des palissades, des écrans et des images projetées. Deux années ont été nécessaires pour créer Daral Shaga. Ce spectacle de cirque hors-norme imaginé par Feria Musica et Kris Defoort est soutenu par le livret du romancier Laurent Gaudé ainsi que par la mise en scène brute et puissante de Fabrice Murgia. Sur le plateau, trois musiciens, cinq acrobates voltigeurs et trois chanteurs lyriques. Ils s’emparent de ce conte universel et nous invitent à suivre l’histoire d’un père et de sa fille en fuite vers une terre qu’ils espèrent plus hospitalière. En parallèle se déroule le récit d’un émigré faisant le voyage du retour. Double parcours semé d’embûches menant à la naissance de Daral Shaga, la divinité protectrice des exilés. Du cirque à l’opéra, de la musique baroque au jazz, dans ce fabuleux spectacle, tout concourt à rendre possible la tentative de passer d’une rive à l’autre, en douceur.

Durée 1h10

A voir aussi :

ADAMA film d’animation à voir en famille
L’exposition Kigsley dans le hall du manège

Pour devenir un vrai festivalier, aller de scène en scène, et profiter d’un maximum de propositions, cliquez sur PROGRAMME et organisez vos sorties !