DE_web

Qu’il enfile le costume d’artiste, d’éditeur ou d’écrivain, David Evrard élabore depuis une vingtaine d’années un corpus au sein duquel se télescope une multitude d’éléments hétéroclites, mettant ainsi à plat toute forme de hiérarchie dans ses créations. Chaque élément a la même valeur à ses yeux, qu’il s’agisse d’un poster, d’une aquarelle, d’un amoncellement d’images punaisées au mur ou encore d’un simple bout de tôle récupéré. Dans The Spirit of Ecstasy, son premier roman paru récemment, tout est raconté comme un long trip d’acide où se mélangent les lieux, les époques, les personnages, les choses rêvées et les choses vécues, et où les gens se réveillent simplement pour aller voir le lever du soleil. C’est rose et orangé et mauve et scintillant. Il y a de la fumée, des formes géométriques planantes, de la danse, du sexe, et du rythme. Des uppercuts et des swings…

Durée : 40 mn

Production FRAC Champagne-Ardenne