Errances et résonances © Eric Sneed

Errances et résonances © Eric Sneed

« Cela commence par des bruissements qui pourraient être ceux de la forêt équatoriale au crépuscule. Chuintante, coassante, tout en grognements, sifflements et stridulations, la harpe d’Hélène Breschand a beau être traitée électroniquement, elle sonne pourtant ici de manière éperdument naturelle. Dans ce décor labyrinthique, à la fois réaliste et inorganique, un chant errant peu à peu se rapproche. Jusqu’à ce que se fasse soudain entendre la voix du conteur. À l’écoute de la mélodie… » David Sanson

Hélène Breschand, harpiste protéiforme, magnifie son instrument en créant un univers complexe, féerique et âpre à la fois. Peignes et pinces insérés dans les cordes, mailloche frottant le bois, ongles raclant les chevilles métalliques, archet arrachant aux cordes des harmoniques suraiguës, effets de grésillements ou de percussions, la harpe est détournée vers des étages de distorsions, d’échos et d’amplification électriques.

Ze Jam Afane originaire du sud Cameroun, sème des comptines et des mythes universels qui disent son regard sur les choses et le monde contemporain. Qu’il soit conteur, poète ou slameur, la musicalité transpire dans chacun de ses textes qui nous invitent toujours à nous regarder et à nous penser autrement.

Errances et résonances est une rencontre forte entre deux univers et deux personnalités de caractère où la musique et la langue, en quête de sens, se mettent en résonance.

Durée 55 min

 

Pour devenir un vrai festivalier, aller de scène en scène, et profiter d’un maximum de propositions, cliquez sur PROGRAMME et organisez vos sorties !