Exartikulations

Exartikulations © Arnaud Hussenot

 

Création 2018
Interaction son, espace, mouvement

EXARTIKULATIONS terme allemand, qui introduit la question de la « désarticulation » : qu’elle provienne du corps instrument, de la désarticulation instrumentale ou compositionnelle. Nous serons à la recherche d’une forme qui oscille entre ordre et chaos.Un écran sonore de cinq mètres de haut constitué de seize haut-parleurs, une danseuse muée en instrument chorégraphique, deux musiciens (viole de gambe, contrebasse et percussions) : avec ce dispositif, Exartikulations offre une exploration sensorielle de l’empreinte sonore et visuelle d’une forme, du geste, du mouvement. Le corps dansant, incarnant un instrument musical autonome, développe sa propre interprétation. Il interpelle celle des instrumentistes et s’y confronte. L’électronique inscrit dans l’espace ce dialogue. Chacun projette sur la toile de haut-parleurs son interprétation sonore de la partition. Pour cette pièce, l’instrument chorégraphique et les musiciens sont équipés de dispositifs conçus pour dessiner leur gestuelle sur le mur de haut-parleurs comme le ferait un peintre sur une toile.
Construite en un espace d’écoute, cette pièce développe la mise en image des sons et des mouvements produits sur scène. Le spectateur est en immersion totale au cœur d’une installation qui « donne à voir » l’audible et l’invisible produits par les différents dispositifs présents sur scène.

Durée 40 minutes / Représentation suivie d’un échange avec le public.

 Ajoutez 5 € seulement et voyez Suite n°3 « Europe » à 19h