Guerre des paysages

Guerre des paysages © Dimitrios Alexakis

D’après le livre d’Ilias Poulos, tachkent – mémoires en exil

Après la Seconde guerre mondiale, la Grèce est déchirée par la guerre civile et de nombreux combattants communistes, enrôlés de force, sont déplacés en Ouzbékistan… Une comédienne nous raconte des fragments de leurs histoires dans un spectacle intime et bouleversant.
Irène Bonnaud est metteure en scène, mais aussi dramaturge et traductrice de l’allemand et du grec ancien. C’est ainsi qu’elle peut mettre en scène aussi bien les textes contemporains de Violaine Schwartz, que ceux d’Heiner Müller ou les tragédies d’Eschyle. Guerre des paysages s’inspire du livre d’Ilias Poulos, Mémoires en exil. Après la Seconde Guerre mondiale, la Grèce est déchirée par la guerre civile entre résistance de gauche et gouvernements en place soutenus par les forces anglo-américaines. De nombreux combattants communistes sont déplacés en Ouzbékistan : des jeunes gens, des jeunes femmes, des adolescents, enrôlés de force, marqués par le dénuement extrême ; certains y resteront éloignés jusqu’en 1975. Ce sont ces exilés qu’Ilias Poulos a photographiés et interviewés patiemment pour tenter de retrouver des fragments de leur histoire, proche de celle qu’il a vécue enfant. Irène Bonnaud, à son tour, fera son archéologie théâtrale et musicale et nous restituera ces témoignages bouleversants en les faisant dialoguer avec du rebetiko, cette musique rapportée d’Asie Mineure devenue emblématique de la Grèce.

Durée 1h20 / spectacle en grec surtitré en français


Lundi 12 ajoutez 5 € seulement et voyez AnthropoSCENE à 19h
Mardi 13 ajoutez 5 € seulement et voyez To Da Bone à 19h30