L’envers d’une histoire © Droits réservés

Une fusion subtile de l’intime et de l’Histoire

Une porte condamnée dans un appartement de Belgrade révèle l’histoire d’une famille et d’un pays dans la tourmente. Tandis que la réalisatrice entame une conversation avec sa mère, le portrait intime cède la place à son parcours de révolutionnaire, à son combat contre les fantômes qui hantent la Serbie, dix ans après la révolution démocratique et la chute de Milošević.

Durée 1h48

 

 

Yugoslavia over a century, the other side of the story
An intimate and historical account

Behind the closed door of a Belgrade apartment lies the story of a family and the upheaval of a country. While the film-maker begins to talk with her mother, the intimate portrait begins to describe her revolutionary journey, a combat against the ghosts that haunt Serbia, ten years after the revolution and the fall of  Milošević.